Bienvenue à FONTAINE-FOURCHES

 
 FONTAINE-FOURCHES, commune d'Ile de France, en limite des départements de la Seine & Marne, de l'Aube et de l'Yonne.
Fontaine-Fourches est la commune francilienne la plus éloignée du centre de Paris. [Wikipedia]
L'ORVIN (Arva fluvius) 

     L'Orvin* prend sa source à Somme-Fontaine** - Saint-Lupien (Aube) et se jette dans la Seine à Villiers-sur-Seine (S & M)                                                                                         cf Wikipedia                                                                      

Peu important à sa source à St-Lupien, l’Orvin s’enrichit sur son parcours de diverses résurgences et traverse les communes de Marcilly-le-Hayer, Bercenay-le-Hayer, Bourdenay et Trancault avant de se jeter dans la Seine près de Nogent, entre Courceroy et Villiers-sur- Seine.

 Il sert d’axe ou frontière naturelle entre les départements de l’Aube, l’Yonne et la Seine et- Marne. Mais aussi, d’après l’historien Lapérouse, il délimitait, à l’époque gallo-romaine, les territoires occupés par les Tricasses et les Senons.

 

Saint-Lupien : source de l’Orvin aménagée en coin détente.   
source :"Terre de légendes et de mystères ...Marcilly-le-Hayer et la Vallée de l’Orvin"  

 * Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France: contenant sa description, sa population, sa minéralogie, son hydrographie, son commerce, ses produits naturels et industriels ...
Louis Marie Prudhomme
    Baudouin, 1804

Lorrain , rivière (Aube ) , arr. de Nogent-sur-Seine ,cant. de Marcillyle-Hayer. Sa source, près de SommeFontaine, 21 k. (4 l. 3/4 )de Nogent, se jette dans la Seine , à 7 kilom. (1 I. 3/4  ) de Nogent.

Lorrin (le) , rivière (Aube) , arr. de Nogent - sur - Seine. Sa source , à 1 k. ( 1/3 de 1. ), E. de Traisnel, coule à l'E. puis au N., et se rend dans la Seine à l'E. de Villiers-sur-Seine.

 ** Mémoires de la Société d'agriculture, des sciences, arts et belles-lettres du départemen
t de l'Aube
  Sainton, fils, 1853 
Somme-Fontaine,
arrondissement de Nogent, canton de Marcilly-le-Hayer.
Summa Fontana, Summa Fontena, Summa Fons, charte de Henri, évêque de Troyes, pour l'abbaye de Larivour, 1161, Arch. de l'Aube.Summe Fonlène, autre charte du même Henri pour la même abbaye, 1145-1169, ibid.—Somme-Fontaine, charte de Garnier, évêque de Troyes, pour la même abbaye, 1197, ibid.                                                                                                                                                             à consulter <les moulins sur l'Orvin

 Projet de mise à grand gabarit de la liaison fluviale entre Bray-sur-Seine et Nogent-sur-Seine
           Etude consécutive au débat public qui s’est tenu entre novembre 2011 et février 2012  89 pages
Sommaire :

1.CONTEXTE GÉNÉRAL p.4
2. DIAGNOSTIC PAYSAGER p.8
2.1. Méthodologie p.9
2.2. Aire d’étude éloignée, le grand territoire p.10
2.2.1. Les unités paysagères p.10
2.2.1.1. Le montois p.11
2.2.1.2. La vallée de la Seine p.12
2.2.1.3. Au sud le paysage vallonné du Sénonais p.13
2.2.2. Les richesses écologiques de la vallée p.14
2.2.2.1. Inventaires à portée non réglementaire p.14
2.2.2.2. Inventaires à portée réglementaire p.15
2.3. Aire d’étude rapprochée, la vallée de la Seine p.16
2.3.1. La vallée de la Seine, des paysages dessinés par l’eau p.16
2.3.2. Les gravières dans la vallée p.18
2.3.3. Végétation de la vallée p.20
2.3.3.1. La végétation naturelle p.20
2.3.3.2. La végétation anthropique p.22
2.3.3.3. Répartition des masses boisées p.23
2.3.4. Espaces agricoles et cultures p.24
2.3.4.1. L’agriculture de la Bassée p.24
2.3.4.2. Les autres cultures de la Bassée p.24
2.3.5. Le tissu urbain de la vallée de la Bassée p.26
2.3.5.1. Deux villes principales : Bray-sur-Seine et Nogent-sur-Seine p.26
2.3.5.2. Les villages de la Bassée p.28
2.3.6. Des séquences paysagères distinctes p.30
2.3.6.1. La Petite Seine non naviguée p.30
2.3.6.2. La Seine naviguée non canalisée p.31
2.3.6.3. La Seine anciennement canalisée p.32
2.3.6.4. La Seine canalisée p.33
2.3.6.5. La Seine urbanisée p.34
2.3.7 Patrimoine fluvial et portuaire p.35
2.3.7.1. Techniques de stabilisation des bergesp.35
2.3.7.2. Ouvrages fluviaux présents sur le tronçon du projetp.37
2.3.7.3. Système barrage-île-écluse de la Grande-Bosse p.38
2.3.7.4. Système barrage-île-écluse de Jaulnes p.39
2.3.7.5. Système barrage-île-écluse Du Vezoultp.40
2.3.7.6. Les écluses de Villiers et de Meltz
p.412.3.7.7. L’écluse de Beaulieup.422.3.7.8. Le barrage de Beaulieup.43
2.3.7.9. Récapitulatif sur le mobilierp.44
2.3.8 Récapitulatif des évolution paysagères de la vallée p.47
3. PROJETS EN COURS SUR LE TERRITOIRE p.49
4.DIAGNOSTIC TOURISTIQUE p.53
4.1. Le cadre général p.54
4.2. La faiblesse des structures d’accueil touristique p.68
4.3. De nombreux projets en cours sur le territoire, mais peu coordonnées p.69
4.4 Analyse quantitative et qualitative de la demande p.75
4.5 Analyse des forces et faiblesses du territoirep.77
5. ENJEUX
 

A
ctualités
ASSOCIATION POUR LA VALORISATION ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DE LA VALLEE DE L’ORVIN - VALLEEOR  [Déclarée à Provins le 2 février 2010]
Objet : étude, protection, sauvegarde, promotion, réhabilitation et remise en état des moulins à eau de la vallée de l’Orvin pour la production d’énergie ; intégration de l’existence de ces moulins dans leur environnement et, au-delà, dans l’aménagement du territoire ; reconnaissance de leurs valeurs patrimoniales que leur usage en soit privé, public ou associatif ; défense des intérêts des propriétaires de ces moulins et de leur droit d’eau.
Siège social : Moulin de Tasuble, route de Trainel, 77480 Fontaine-Fourches