Bienvenue à FONTAINE-FOURCHES  


 
La Seine et Marne  & FONTAINE-FOURCHES

Archéologie
 Sites pour la Seine-et-Marne (9)  

Iconographie

 
Estampes, par thème [ à consulter sur le site des archives de S & M ]
 
 
Histoire

 Histoire de Seine-et-Marne : la Préhistoire - l'Antiquité - le Moyen âge - la Renaissance - le Grand-Siècle - le Siècle des Lumières - l'époque contemporaine  
 Histoire du département de la Seine-et-Marne Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui /La France pittoresque  
 Le département de la Seine et Marne en 1883
 HISTOIRE DE FONTAINE-FOURCHES :
 La seigneurie de FONTAINE du XIème au XIIIème siècle
 La seigneurie de FONTAINE et le marquisat de TRAINELLa famille Jouvenel des Ursins
 La seigneurie de LA MOTTE- TILLY et le marquisat de TRAINEL La famille Terray [de ROZIERES]
 Histoire de la Fête de la Rosière
Un héros de la Résistance : Pierre Delahaye
HISTOIRE DE LA BASSEE
 HISTOIRE DES COMMUNES DE LA BASSEE : La communauté des 24 communes du cantons de Bray-sur-Seine
                                                            La communauté des 15 communes du canton de Donnemarie-Dontilly  
 LA BASSEE - HISTOIRE REGIONALE : L'Espagne & la Champagneeles colonies iberiques dans l'Aube et dans l'Yonne
 FONTAINE-FOURCHES-EN-CHAMPAGNE Histoire d'une départementalisation forcée : le rattachement de Fontaine-Fourches à l'Ile de France


Documents d’archives et documents historiques publiés sur le site
Sur la Seine & Marne - Sur les pays : Bassée & Montois 
Sur les cantons : Bray-s-Seine & Donnemarie-Dontilly

Sur Fontaine-Fourches
et les communes proches:en S et M, dans l'Aube
, & dans l'Yonne
 accès à la page détaillée
Rubrique thématique sur la période du Moyen âge

Géographie & Economie
(présentation abrégée)

  Situé à l’est de Paris, le département de la Seine-et-Marne a conservé les limites  de 1790 englobant des territoires d'Ile-de-France et d'autres qui appartenaient aux anciennes provinces de Champagne; il est formé, ainsi, de presque toute la Brie, d'une partie de la Champagne et du Gâtinais.
Melun,  Meaux,  Chelles, situées dans l'ouest du département, trois communes dépassant les 20 000 habitants, illustrent le décalage démographique entre l'ouest urbanisé et l'est rural.
Département le plus étendu de la Région Ile-de-France avec 5 915 km2, il est aussi le moins  peuplé avec 1 193 767 habitants. Du nord au sud, il s’étend sur 120 km, du point où l’Ourcq entre sur le territoire, jusqu’à Château-Landon.  Dans sa largeur, 80 km séparent Fontaine-Montaiguillon de Lieusaint.
Département agricole, il appartient pour sa plus grande part à la Brie. En effet, 58 % du territoire sont voués à l’agriculture, soit 342 895 ha. Melun en est le chef-lieu.
Le département se divise en 5 arrondissements, dont Meaux, Melun et Provins, en 43 cantons et 514 communes dont 75 % sont rurales. Il dépend de l’académie de Créteil et se trouve dans la circonscription judiciaire, la région apostolique et la région militaire d’Ile-de-France. Le développement des villes est largement lié à leur situation sur le passage de grands courants de circulation.

  La Seine-et-Marne, département de la Région Ile-de-France, est un peu la campagne de nombreux Parisiens ; on y trouve beaucoup d’immatriculations de la grande couronne, le week-end et à la belle saison.
  L’A1 et l’A104 desservent l’ouest du département, et 3 autoroutes le traversent :
- L’A4, au nord, dessert Lagny, Marne-la-Vallée, Meaux puis la Ferté-sous-Jouarre.
- L’A5, au sud, passe par Melun et Montereau.
- L’A6, au sud-ouest, passe par Nemours.
  Les nationales joignent l’est à la capitale, la N3, de La Ferté-sous-Jouarre à Claye-Souilly,
en passant par Meaux ; la N34 relie La Ferté-Gaucher, Coulommiers, Crécy-la-Chapelle, Lagny, Chelles ; la N4 traverse la Brie, de Beton-Bazoches à Rozay et Tournan,  et au sud les N6 et N7 rallient Fontainebleau.
  Deux aéroports internationaux à proximité et trois gares TGV. 
  D'un point de vue géographique, le département de Seine-et-Marne se compose de plateaux calcaires peu accidentés. Des plateaux séparés par les vallées de la Seine, de l’Yerres, de la Marne, et de ses trois affluents, le Grand et le Petit Morin et l’Ourcq.
  La grande culture s’est implantée au nord sur les plateaux du Multien et de la Goële et au centre sur le plateau de la Brie. Côté déclivité, les points culminant du plateau seine-et-marnais ne dépassent pas 215 mètres d’altitude. Le point le plus haut se situe à la butte Saint-Georges près de Rebais ; quant au point le plus bas, on le trouve à Seine-Port, au nord-ouest de Melun, à 32 mètres d’altitude.
  Le sud du département au-delà de la Seine, recouvert par les sables et les grès dits de Fontainebleau offre un domaine plus verdoyant et boisé, composé des pays de Bière, de la forêt de Fontainebleau et de la plus grande partie du Gâtinais, cette région est également sillonnée de larges vallées. Situé à l’est de Paris, le département de la Seine-et-Marne a conservé les limites de 1790 englobant des territoires d'Ile-de-France et d'autres qui appartenaient aux anciennes provinces de Champagne, et est formé ainsi de presque toute la Brie, d'une partie de la Champagne et du Gâtinais. Melun, Meaux, Chelles, situées dans l'ouest du départe- ment, trois communes dépassant les 20 000 habitants, illustrent le décalage démographique entre l'ouest urbanisé et l'est rural. 

 source :  Guide Le Petit Fûté      
 liens    :  Seine-et-Marne  (wikipedia.org/wiki/)
               Bienvenue en Seine-et-Marne  
               La Seine & Marne. com, portail du 77
               Atome77, portail de Seine et Marne 
             
 bibliographie : PLANCKE René-Charles : HISTOIRE DE SEINE-ET-MARNE : vie paysanne du Moyen âge au début du xxe siècle. AMATTEIS (1986)  
                                                                                           ▼
 
                                                                         Retour : Le plan du site
 ◄                                                                                       ▲                                                                                     ►
   
MELANGES / MISCELLANEES
     - LE COUT DE LA VIE : les valeurs des monnaies
     
- TRADITIONS LOCALES :  La Fête de la Rosière
      - SPECIALITES REGIONALES :- horticoles : la rose de Provins
                                                - gastronomiques : la moutarde de Meaux/Pommery, les niflettes, les fromages de Brie, la soupe champenoise
                                                - Sucreries :  Les sucres d’orge des religieuses de Moret  -  Les bonbons au coquelicot
                                                - viticoles : le vignoble francilien - le raisin Noah (ou Noa) ou "framboisie"
     - LINGUISTIQUE - TOPONYMIE :  - Les moulins sur l'Orvin  et le ruisseau de Charriot
 
                                                  - Polémique : l'Yonne coule à Paris et  Montereau-Fault-Yonne devrait s'appeler Montereau-Fault-Seine
                              - LEXICOLOGIE : - Vocabulaire
                                                    
Le Patois briard - vocabulaire
                                                   
Le Patois briard - expressions
 

A
ctualités