Bienvenue à FONTAINE-FOURCHES

                                                                    ▼   
                                          Pouvoir d'achat & coût de la vie (1)
 Sommaire :1) les valeurs actuelles des monnaie anciennes : exemples d'approximations
                2) les valeurs des monnaies indexées sur le "coût de la vie" 
                3) les valeurs des monnaies indexées sur leur poids en métal
                4) les valeurs des monnaies indexées sur le prix du métal
               
5) les valeurs des monnaies de collection
                
6) monnaie et inflation                                              
          1) les valeurs actuelles des monnaie anciennes


 Méthodologies

1) Il est difficile de donner une valeur actuelle à une monnaie ancienne : les historiens, pendant longtemps, se sont accordés à donner, en corrélation avec la cote de l’or ou celle du blé, une valeur moyenne de 8 €/2006 à la livre tournois. 
 2) J. FOURASTIE, lui, trouvant ces valeurs trop sujettes à des fluctuations désordonnées, a travaillé à partir du prix de la main d’œuvre de base, la plus nombreuse, dont le salaire était suffisamment connu pour être traité en séries significatives.  
  Dans son livre “ Les collectionneurs “ écrit en 1959 et révisé en 1981, Maître RHEIMS reprend un calcul de Jean FOURASTIE  en se fondant sur des taux de salaire, en livres et centièmes de livres jusqu’en 1800, puis en divers francs jusqu’à nos jours.
  En divisant une somme quelconque en livres par un taux de salaire horaire correspondant à l’année de la dite somme, il obtient un nombre d’heures qu’il multiplie, alors, par le taux de salaire moderne pour obtenir une traduction de la dite somme en livres, et de là, une valeur de la livre traduite en francs actuels ou récents.
    A partir du salaire d’un manouvrier, au XVIIIe, comme base de référence, il pose l’équation suivante :    Montant en livres
   ----------------------------- = Nombre d’heures multipliées par un salaire horaire ACTUALISE = valeur de la livre en 2002
   Salaire horaire XVIIIe
   Appliqué à une grande fortune, exemple d'un fermier général pour des biens immobiliers, en 1794 = 850 000 livres

   850 000                                                                                                                               161500000
   ------------------------------- = 8 500 000 heures x 19 (salaire horaire 1980) = 161 500 000 F/2002  soit 1 livre = ------------- = 190 F/1980
   0,10 (salaire horaire 1788)                                                                                                             850000                   
  Apprécier la livre à 30 euros, soit 200 F /1999, permet d'effectuer des conversions dans la plupart des évaluations avec assez de cohérences, mais de temps à autre, aussi, quelques aberrations.  Car il ne faut pas oublier que le pouvoir d'achat de la livre dépendait aussi du pouvoir d'acheter une marchandise rare ou qui n'existait pas encore. "Aucune comparaison en valeur, d’une époque à une autre, n’est parfaite et il y aura toujours un résidu d’indétermination de l’histoire sociale quantifiée, et cela pour le plus grand bonheur des amateurs d’hypercritiques " a écrit Leroy-Ladurie.

3) L’évolution du pouvoir d’achat* d'une quantité de monnaie 
 * « le pouvoir d’achat du salaire est la quantité de biens et de services que l’on peut acheter avec une unité de salaire » et « son évolution est liée à celles des prix et des salaires ». [cf article INSEE]
 
" Entre 1950 et 1970, le pouvoir d'achat du salaire moyen a doublé en France. Une proportion croissante des ménages a ainsi pu progressivement acquérir une résidence principale et s'équiper des produits phares de la société de consommation : voiture, réfrigérateur, ...
Au cours du XXe siècle, le salaire moyen d'un ouvrier a été multiplié par quatre en monnaie constante. La durée annuelle de son travail a été divisée par deux de sorte que son salaire horaire a été multiplié par huit (...)" [cf Wikipedia]

              Relations
d'équivalences
  En France : 
 [ Bases : 40 livres ( de 1785 ) contenant 11,6 g d’or fin (1 livre = 0,29 g ) et 1 g d’or fin valant 10,26 €/kg en 2006 ]
  En 1785, une vache et son veau coûtaient 40 livres ; soit l’équivalent de 760 F / 1999 [de 119 €, au prix du métal, en 1999].
  En 2008, une vache et son veau coûtaient, environ, 3000 € [soit 19.700 F /1999 ]
  En 2008, une vache et son veau coûtant 25 fois plus qu’en 1785, faut-il en conclure que le pouvoir d’achat d'un éleveur serait,  à cette date, 25 plus élévé qu'en 1785 ?  
 De la valeur des choses dans le temps - Jean Monange

 Le pouvoir d'achat du franc et de l'euro sur la période 1901-2014  avec le convertisseur INSEE franc-euro
Compte tenu de l'érosion monétaire due à l'inflation   500 F (1901)   =   1.935 € (soit 10.146 F 2000)
                                                                  350 F (1901)    =   1.354 € (soit  7.099 F 2000)
                                                                   90 F (1901)    =      350 € (soit  1.835 F 2000)  
rappel
Pouvoir d'achat & coût de la vie (nomenclature)  
 1) les valeurs actuelles des monnaie anciennes : exemples d'approximations
 2) les valeurs des monnaies indexées sur le "coût de la vie"
 3) les valeurs des monnaies indexées sur leur poids en métal
 4) les valeurs des monnaies indexées sur le prix du métal
 5) les valeurs des monnaies de collection    
 6)
monnaie et inflation 

Actualités