Bienvenue à FONTAINE-FOURCHES

                                                                                          ▼                                                                                                   "Fontaine-Fourches est la commune francilienne la plus éloignée du centre de Paris." WIKIPEDIA
  D'où vient l'eau ?
                                               BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières)
 Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie.
 
SIGES : Synthese des principales informations relatives aux eaux souterraines pour la commune de FONTAINE-FOURCHES

 ADES = Accès aux Données sur les Eaux Souterraines
 Fontaine-Fourches = Point d'eau [code BSS]  02962X0005/S1
  La Banque de données du Sous-Sol (BSS) recense les fiches signalétiques des points d'eau de la Banque du Sous-sol.
Elle contient des informations brutes géologiques et techniques relatives à des ouvrages souterrains : localisation, objet, description géologique, équipement technique des forages.
La masse d'eau souterraine HG218 «Albien-Néocomien captif»
- Les masses d'eau souterraines (carte)

                                                          Le point d'eau* : La source de Chariot   
 Liens :
Dossier du sous-sol : localisation  
- Dossier du sous-sol : description technique
- Dossier du sous-sol : documents numérisés
- La fiche ADES :
Le Point d'eau _Chariot = [BSS000WHUN (02962X0005/S1)]
- La donnée BSS Eau_Fiche descriptive
 *  Un point d'eau est un accès naturel (source) ou artificiel (forage, drain, puits…) aux eaux souterraines.Chaque point d'eau est doté d'un code national. Il s'agit du code du dossier du point d'eau au sein de la Banque du Sous-Sol (BSS). Il est constitué de la concaténation de l'indice BSS (10 caractères) et de la désignation BSS (6 caractères) séparé par un caractère "/". Cette dernière information s'applique toujours.
Le code national peut-être complété, à titre d'information, des codes dits 'locaux', à savoir, le code interne du point d'eau chez le gestionnaire, chez le propriétaire du point d'eau…Chaque point d'eau est localisé par ses coordonnées géographiques dans le cadre d'un système de projection et rattaché à la commune sur le territoire de laquelle, il est situé. L'affectation de la commune, altitude , les coordonées géographiques au point d'eau est sous la responsabilité des services géologiques régionaux du BRGM dans le cadre de sa mision de gestion de la BSS.



                                                  La qualité de l'eau à Fontaine-Fourches   

à compléter par : 
La qualité de l'eau à Fontaine-Fourches...& en France 2
                         La qualité de l'eau à Fontaine-Fourches...Le bélier hydraulique
                                                                                                                      ▼
                                                           La qualité de l'eau
                                                                    Hydrogéologie et environnement.

Le suivi de qualité des "eaux destinées à la consommation humaine" est le plus souvent fondé sur la teneur en nitrates, considérés comme "pollution d'origine agricole".
Les nitrates trouvés dans les nappes phréatiques proviennent essentiellement des épandages d'engrais inhérents à l'agriculture intensive, laquelle diffusait  aussi d’autres pesticides*.
Quand on procède à l'analyse de ces substances, on peut les identifier.

 L'atrazine, pesticide utilisé en France en fait partie. Et les métabolites de l'atrazine, produits dérivés qui résultent  de ses processus de biodégradation (des micro-organismes digèrent la molécule d'atrazine et la décomposent partiellement).
Lorsqu'on effectue des analyses d'eau potable, les teneurs en "éléments traces" sont mesurés en ppb, c'est à dire en "partie par milliard", traduction de l'anglais "parts per billion", unité de mesure qui correspond, dans notre système métrique à des microgrammes par litre.
Le seuil à ne pas dépasser, pour l'atrazine comme pour les autres pesticides, est de 0,1 microgramme par litre.
Ce seuil est fixé par l'arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la consommation humaine mentionnées aux articles R. 1321-2, R. 1321-3, R. 1321-7 et R. 1321-38 du code de la santé publique.
 
*Ci après le texte du paragraphe qui concerne les pesticides :
Pesticides (par substance individuelle). 0,10 microgramme/L
Aldrine, dieldrine, heptachlore, heptachlorépoxyde (par substance individuelle) 0,03 microgramme/L
Par « pesticides », on entend :
– les insecticides organiques ;
– les herbicides organiques ;
– les fongicides organiques ;
– les nématocides organiques ;
– les acaricides organiques ;
– les algicides organiques ;
– les rodenticides organiques ;
– les produits antimoisissures organiques ;
– les produits apparentés (notamment les régulateurs de croissance)
- et leurs métabolites, produits de dégradation et de réaction pertinents.
Total pesticides. 0,50 microgramme/L

NB Par « total pesticides », on entend la somme de tous les pesticides individualisés détectés et quantifiés.

Les 0,1 ppb mentionnés dans le texte correspondent donc au seuil de potabilité pour tout pesticide, (sauf les 4 qui ont un seuil inférieur). Légalement, une eau qui aurait une teneur supérieure ne peut être qualifiée de "potable"


            Résultats des analyses du contrôle sanitaire des eaux à Fontaine-Fourches_Date du prélèvement : 23/08/2018  09h28

  Recueil des Actes administratifs [RAA] n°50 du 10 décembre 2008 (169 pages)
 Pour l'activer, cliquer sur le fichier attaché ci-dessus et consulter les pages suivantes :
 p. 6 - p. 7 - p. 8 - p. 9 - p. 10 - p. 11 - p. 12 - p. 13 - p 14 - p. 15 

[...] 1.2. Préfecture - Direction des Actions Interministérielles et du Développement Durable
- 6
08 DAIDD EC 10-Arrêté préfectoral portant DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE des travaux de prélèvement et de dérivation des eaux, de l'instauraiton des périmètres de protection, AUTORISATION D'UTLISER L'EAU en vue de la consommation humaine, pour la production et de la distribution par un réseau public et le conditionnement, AUTORISATION DE PRELEVEMENT du captage d'eau n° 0296.2x.0005 situé sur la commune de Fontaine-Fourches
- 6
08 DAIDD EC 11-Arrêté préfectoral portant DECLARATION D'UTILITE PUBLIQUE des travaux de prélèvement et de dérivation des eaux de l'instauration des périmètres de protection, AUTORISATION DE PRELEVEMENT du captage d'eau n°0296.2X.0053 situé sur la commune de Fontaine-Fourches (77) et alimentant le hameau de Courceaux de la commune de Perceneige (89) pages 11 & 12
  Le captage" est situé sur la parcelle cadastrée A360 de la commune de Fontaine-Fourche, à proximité du captage n°0296.2X.0005 (X=678 867 m ;
Y= 2 379 122 m ; Z= +78 m) alimentant la commune de Fontaines-fourche. Les deux captages captent la même source. 

Article 13 - Déclaration d’utilité publique
Sont déclarés d’utilité publique au bénéfice de la commune de Perceneige : les travaux réalisés en vue de la dérivation des eaux souterraines par le captage l’établissement des périmètres de protection immédiate, rapprochée et éloignée autour des ouvrages du captage, tels qu’ils figurent sur les deux plans annexés au présent arrêté et l'institution des servitudes associées pour assurer la protection des ouvrages et de la qualité de l'eau.
3éme partie - Périmètre de protection : délimitation et prescriptions
Article 14 - Délimitation des périmètres de protection
Trois périmètres de protection sont instaurés autour du captage pour en assurer les protections immédiates, rapprochée et éloignée.
14-1 Périmètre de protection immédiate
Il est constitué par un rectangle de 40 mètres par 35 mètres de côté axé sur le forage et s’inscrivant dans la parcelle A 360 de la commune de Fontaine-Fourches. Ce périmètre est défini sur le plan parcellaire au 1/1000 de mars 2007 annexé au présent arrêté.
14-2 Périmètre de protection rapprochée
Il est constitué par les parcelles suivantes situées sur le territoire de la commune de Fontaine-Fourches :
A345 - A346 - A347 - A348 - A349 - A350 - A351BND - A352 - A353 - A354 - A355 - A356 - A357 - A358 - A359 - A361 - A386 - A387 - A388 - A389 - A390 - A391 - A392 - A393 - A394 - A395 - A396 - A397 - A398 - A399 - A400 - A401 - A402 - A403 - A404 - A405 - A406 - A407 - A408 - A409 - A410 - A411 - A412 - A414 - A415 - A416 - A417 - A418 - A419 - A420 - A779 - A780 - A781 - ZB33p.
Ce périmètre est défini sur le plan parcellaire au 1/1000 de mars 2007 annexé au présent arrêté.
14-3 Périmètre de protection éloigné
Il s'étend au sud du site de pompage sur 5 km presque jusqu'à Villiers-Bonneux et 500 m à l'est et à l'ouest de part et d'autre d'un axe Fontaine-Fourches Villiers-Bonneux. Ce périmètre est défini sur le plan de situation au 1/25 000 de mars 2007 annexé au présent arrêté.

Les services administratifs
Le Système d’Information sur l'Eau (SIE)
est formé par un ensemble cohérent de dispositifs, processus et flux d’information, par lesquels les données relatives à l’eau sont acquises, collectées, conservées, organisées, traitées et publiées de façon systématique. Sa mise en œuvre résulte de la coopération de multiples partenaires, administrations, établissements publics, entreprises et associations, qui se sont engagés à respecter des règles communes définies par voie réglementaire et contractuelle, depuis 1992.

Le Sandre (Service d'administration nationale des données et référentiels sur l'eau) a pour mission, d'établir et de mettre à   disposition le référentiel des données sur l'eau du SIE. Ce référentiel, composé de spécifications techniques et de listes de codes libres d'utilisation, décrit les modalités   d'échange des données sur l'eau à l'échelle de la France. D'un point de vue informatique, le Sandre garantit l'interopérabilité des systèmes d'information relatifs à l'eau et son environnement.
Le Sandre est organisé en un réseau d'organismes contributeurs au SIE qui apportent leur connaissance métier, participent à l'administration du référentiel et veillent à la cohérence de l'ensemble.
Le SNDE (Schéma national des données sur l'eau), complété par des documents techniques dont ceux du Sandre, doit être respecté par tous ses contributeurs, conformément au décret n° 2009-1543 du 11 décembre 2009.

Le site de l'eau en Seine et Marne [Conseil général de Seine et Marne]

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'eau en Seine-et-Marne.
Qui fait quoi ?
Qu'est ce que la Police de l'eau ?
  Où se situent les nappes souterraines en Seine-et-Marne ?

                                                                                                         L'EAU et...
   
Les édifices locaux : les lavoirs
  La lessive.1. Les jours de lessive…Les techniques de lavage
  La lessive.2. Culture du linge et innovations lessivielles
  La lessive.3. Lavoirs, laveuses & lavandières
  La lessive.4
. Les blanchisseuses à Paris
  La lessive.5. Les lavoirs parisiens - localisation et anecdotes
       A consulter:
               Polémique :  Montereau-fault-Yonne (ville où l'Yonne prend fin en se jetant dans la Seine) devrait s’appeler Montereau-fault-Seine                                                      <accès à la page <Faillite historique d’une réalité géographique>                
               <L'Orvin (Arva fluvius))>
               <Les moulins sur l'Orvin>  
               <le moulin à huile sur le ruisseau de Charriot>
 

 ◄  Compléments                                                                                                                                                    ►
                                             MELANGES / MISCELLANEES [extraits]
 - LES MOULINS : Généralités 
 
- LE COUT DE LA VIE :  les valeurs des monnaies.
 - TRADITIONS LOCALES :  La Fête de la Rosière
 - SPECIALITES REGIONALES :- horticoles : la rose de Provins
 
                                                       - gastronomiques : la moutarde de Meaux/Pommery, la moutarde de Provins
                                            les niflettes, les fromages de Brie,  la soupe champenoise
                                                        - sucrées :  Les sucres d’orge des religieuses de Moret  -  Les bonbons au coquelicot
                                                        - viticoles : le vignoble francilien - le raisin Noah (ou Noa) ou "framboisie"
- LINGUISTIQUE - TOPONYMIE :- Les moulins sur l'Orvin  et le ruisseau de Charriot
 
                                                          - Polémiquel'Yonne coule à Paris et  Montereau-Fault-Yonne devrait s'appeler Montereau-Fault-Seine
                                - LEXICOLOGIE : - Vocabulaire
                                                           
Le Patois briard - vocabulaire
                                                           
Le Patois briard - expressions 
          MELANGES / MISCELLANEES 1- page complète                                                ►MELANGES / MISCELLANEES 2- page complète
                                                                                        ▼                                                                                                                                                                retour : le plan du site


Actualités