Bienvenue à FONTAINE-FOURCHES

                                                                               ▼
 
rappel : FONTAINE-FOURCHES : Village - Histoire

                               HISTOIRE DES COMMUNESFontaine-Fourches - personnalités locales et régionales
S o m m a i r e :
Pierre Delahaye : un héros de la Résistance 
François de Kernevenoy, seigneur de Fontaine-Fourches
La famille JOUVENEL [JUVENAL] des URSINS : le marquisat de Traînel & la seigneurie de Fontaine-Fourches
La famille TERRAY des Rozières & la seigneurie de Fontaine-Fourches avant la Révolution
Auguste Nonat, docteur en médecine 
Arthur Bridou 
 
                                                                                
 ▼
                             Pierre Delahaye (1902-1944) : un héros de la Résistance
 
  Pierre Delahaye est né en 1902 à Jutigny, en Seine-et-Marne.

  Son père, Alexandre, artisan meunier au moulin de Tamnoy à Fontaine-Fourches en 1906, s'est rendu acquéreur, en 1923, du moulin de Tasuble (appelé communément moulin de la Folie - cf étymologie) dont Pierre poursuivra l'exploitation jusqu'en 1943.
  Dès le 1er Décembre 1941, il est devenu membre du réseau Action, au sein du mouvement « Ceux de La Libération », créé en novembre 1940.
  Entre 1941 et 1943, en tant que chef de groupe, il assura des liaisons pour transmettre des renseigne- ments, élaborant des faux papiers pour aider des évadés et participant à la reconnaissance et à l’homo- logation de terrains de parachutage.
  Arrêté en septembre 1943, sur dénonciation, il est désigné au convoi exceptionnel des déportés tatoués du 27 avril 1944, transport parti de Compiègne le 27 avril 1944.
  Interné et tatoué à Auschwitz, (matricule 185408), il a trouvé la mort au camp de Flossenbürg.
  "Par arrêté du secrétaire d'État aux anciens combattants en date du 28 janvier 1988, il est décidé d'apposer la mention «Mort en déportation» sur son acte de décès (Journal officiel de 1988 : pages 03200-03202)".
  Son action dans la résistance lui a valu d'être élevé, à titre posthume, au grade de lieutenant.
 NB 1) "Christophe Dham, vice-président de l'Amicale des déportés tatoués du 27 avril 1944.en hommage aux déportés résistants, a tenu, le vendredi 7 mai 2010, à La Louptière-Thénard, une conférence, évoquant, durant presque 2 heures, l'enfer de ces hommes qui ont parfois été emprisonnés par le gouvernement français à leur retour des camps" :  L'Est-Eclair/12 mai 2010
     2) Le parcours du convoi des déportés tatoués du 27 avril 1944 fait l'objet d'une exposition itinérante ; l'article de journal qui en fait état a été publié le lundi 03 mai 2010 dans L' Est-Eclair-Libération Champagne.  
Fontaine-Fourches rend hommage à un héros de la Résistance : Pierre Delahaye.(discours) (articles de presse)
                  En aval du moulin de Tasuble, un nouveau pont sur l'Orvin a été édifié.
                Inauguré le samedi 18 septembre 2010, il porte le nom de "Pierre Delahaye"
.
                               [
accès à la page relative à la cérémonie inaugurale dudit pont]

    Accès à la page consacrée aux réseaux de la Résistance intérieure en France, dont "Ceux de la libération"
                                                                                       
                                                                   ▼
      
                        François de KERNEVENOY (1520-1571), & la seigneurie de Fontaine-Fourches,
                                        dépendante de la châtellenie de NOYEN-sur-Seine
  François de Kernevenoy (1520-1571), sieur de Kernevenoy (alias Karnevenay, Carnavalet) et de Noïon (Noyen-sur-Seine), chevalier de l'ordre du Roi (Ordre de Saint-Michel), gouverneur et superintendant des personnes et maison de Monseigneur le duc d'Anjou (futur Henri III roi de France). Prévôt de Plouec en 1567, il fut en relation avec l'imprimeur Galliot du Pré, issu de la famille nantaise des Larcher et très lié au milieu humaniste, entre autres avec Montaigne et Ronsard.

Marié en premières nocesà Anne Hurault, puis, en 1566, en secondes noces, à Françoise de La Baulme (+ 1608), comtesse de Montreuil (Montrevel), dame d'honneur des reines Louise de Lorraine et Catherine de Médicis.
 cf notice biographie détaillée sur le site

        La famille JOUVENEL [JUVENAL] des URSINS : le marquisat de Traînel & la seigneurie de Fontaine-Fourches

                 La famille TERRAY des Rozières & la seigneurie de Fontaine-Fourches avant la Révolution

                                                                                  
                                                                  NONAT Auguste (1804-1887)
        Neveu du baron Thénard, docteur en médecine, professeur agrégé de médecine, médecin de l’hôpital de Cochin,              membre de la Société Médicale d’Emulation, membre de la Société de Médecine, membre de l'Association Amicale              des Anciens Internes en Médecine des Hôpitaux de Paris - promotion 1828)
     
 Chevalier de la Légion d'honneur, membre de la Société médicale des hôpitaux, de la Société de médecine de la Seine, de              la Société médicale d'émulation etc...
                                                          
portraitbib.univ.santé.Paris-Descartes
 Monographies :
  Notice sur M. le Dr Nonat (Auguste),... agrégé en exercice de la Faculté, médecin de l'hôpital Cochin... publiée  dans les "Archives des hommes du jour"... par MM. Tisseron et de Quincy. Éditeur :  impr. de Mme de Lacombe (Paris 1846)    Source  : BNF Gallica
  Les médecins de Paris, jugés par leurs oeuvres Par Claude Lachaise 1845 -page 485 :
 "NONAT Auguste, docteur en médecine ; agrégé en exercice de la Faculté de médecine ;  médecin du bureau central et de la direction des nourrices ; membre de la Société médicale d Émulation ; né en 1804 à Fontaine-Fourche (Seine et Marne) ; reçu docteur à Paris en 1832. (Rue de Tournon, 15, de midi à 1 heure.)
 On l'a vu figurer honorablement dans plusieurs concours, et nous l'avons entendu faire, à l'Académie, des lectures qui lui en préparent l'entrée. Ses travaux sont :

- Recherches sur le choléra épidémique, et spécialement sur l éruption granuleuse des intestins (psorentérie).
- Mémoire sur la métro-péritonite puerpérale, simple ou compliquée de tympanite utérine ; c'est le développement de sa thèse inaugurale.
- Recherches sur la grippe de 1837, et principalement sur les pneumonies qui ont régné à Paris à cette époque;
- Divers mémoires sur les fonctions du système nerveux, et sur le mécanisme de la voix humaine. M Nonat vient de passer (septembre 1844) du bureau central à l'hospice de la Salpêtrière."
- Traité des dyspepsies, ou Étude pratique de ces affections basée sur les données de la physiologie expérimentale et de l'observation clinique, Ed. A. Delahaye (Paris) - 1862

 Grand dictionnaire universel du XIXe siècle : français, historique, géographique, mythologique, bibliographique.... T. 11 MEMO-O / par    M. Pierre Larousse -Administration du grand Dictionnaire universel (Paris)-1866-1877
Nonat, médecin français, né à Fontaine-Fourche (Seine-et-Marne) en 1804. [...] Reçu docteur à Paris en 1832, puis agrégé, il est devenu médecin des hôpitaux quelques années plus tard, et a été attaché à la Charité.
Le docteur Nonat s'occupe surtout des maladies des femmes...
 Auguste NONAT (1804-1887), [fils de Jean Baptiste Nonat (1774-1820) et de Marie Anne Thénard, (soeur de Louis Jacques, savant chimiste, membre de l'Académie des Sciences, pair de France) est ainsi le neveu de cet éminent savant fait baron.  
*Thénard 
 Jean Baptiste NONAT (1802-1868), frère du précédent, Officier de santé-dentiste reçu en 1834. (Rue des Filles St Thomas 11.)  [...], tient actuellement le cabinet que feu le docteur Miel avait cédé à M Leloutre, son gendre, et qu'il avait fait un des meilleurs de Paris. 
 En 1900 le docteur Auguste Nonat offrit aux enfants des écoles de Fontaine-Fourches deux prix : et, depuis, chaque année, les meilleurs élèves reçoivent un livret de Caisse d'épargne.
  A son tour, M. Jean-Baptiste Nonat voulut récompenser la jeune fille, la plus méritante de la commune.
Il laissa donc un testament que le maire et le prêtre étaient chargés de faire respecter.
Le règlement de ce legs était ainsi conçu : " Une jeune fille de Fontaine-Fourches sera élue par le conseil municipal et le prêtre du pays comme la plus méritante. En récompense, elle recevra une certaine somme, soit de 1901 à 1922, 500 F en louis d'or. En contre-partie, la Rosière sera tenue d'entretenir la tombe de la famille Nonat pendant une année et de faire dire une messe à la mémoire des défunts Nonat ". 
La rosière de FONTAINE-FOURCHES
                                                                           
                                                                  BRIDOU Arthur (1856-1936)
 instituteur public à Fontaine-Fourches de 1886 à 1899
Histoire générale illustrée des départements... Seine-et-Marne.
BIOGRAPHIES CONTEMPORAINES p.839
BRIDOU (Arthur), né à Lizines le 22 août 1856, a été maire de Chenoise ; décédé le 23 juillet 1936 - Montereau-Fault-Yonne.
Ancien élève de l'Ecole normale d'Orléans (1872-1875), il a exercé les fonctions d'instituteur public successivement dans les écoles de Briare (Loiret) à la manufacture Bapterosses (1875-1878) ; à Attray (Loiret) (1878-1880) ; à Courtempierrc (Loiret) (1880-1886) ; à Fontaine-Fourches (Seine-et-Marne) (1886-1899).
Il a quitté l'instruction publique pour raison de santé, en 1899, et s'est retiré à Chenoise.
Il a reçu différentes récompenses de la Société nationale des Conférences populaires, une médaille de bronze de la Société française de tempérance, lettres de félicitations, diplômes d'honneur, etc.
Aux élections du 3 mai 1908, il fut élu conseiller municipal au premier tour et nommé maire par 9 voix sur 12 votants. En 1909, le Conseil général de Seine-et-Marne l'a désigné comme membre du Comité de patronage des habitations à bon marché et de la prévoyance sociale de l'arrondissement de Provins.

Ouvrages intéressant l'histoire de la commune :

Almanach de Seine & Marne publié en 1898 par Jean-Baptiste Théodore Lhuillier (1833-1904).
C'était hier : Fontaine-Fourches [ Reproduction d'extraits collectés dans L’Almanach de Seine & Marne].Raymond Pléau  
Aux confins de la Bassée, Fontaine-Fourches, sa vie..., son passé...Eugène Hugé & Raymond Pléau
Notes historiques sur la baronnie de Bray-sur-Seine du Xe siècle à la Révolution. Hugé Eugène 2007. 92 p.  
Mémoires ; édition scientifique sous la direction de Laurent Bourquin, Paris .Claude Haton, éditions du CTHS
Histoire de Trainel. Troyes Abbé Defer (Eugène-Edmond) 1884. Dufour-Bouquot. 248 p.
Dictionnaire historique de la Champagne méridionale. Alphonse Roserot. Troyes 1948. Impr. Paton  
[Rapports et délibérations] / Conseil général de Seine-et-Marne - 1909/04
Auteur : S.-et-M.. Conseil général  Edité en 1909
Page 649 ... M. Martin, instituteur à Fontaine-Fourches....
La Seine-et-Marne, 1939-1945 : de la résistance à la victoire  René-Charles Plancke,  Editions Amatteis - CHAPITRE XIV
Parachutage Fontaine-Fourches ... Le meunier de Fontaine-Fourches, Pierre Delahaye et son épouse Odette ... Devenue Madame Grégoire, l'ancienne meunière de Fontaine- Fourches raconte un parachutage qui eut lieu dans la nuit ...
 ◄                                                                                                                                                                  ► 
Documents d’archives et documents historiques publiés sur < Fontaine-Fourches.com >
Sur la Seine & Marne - Sur les pays : Bassée & Montois 
Sur les cantons : Bray-s-Seine & Donnemarie-Dontilly

Sur Fontaine-Fourches
et les communes proches:en S et M, dans l'Aube
, & dans l'Yonne
 accès à la page détaillée

Documents sur le moyen âge, référencés sur < Fontaine-Fourches.com > :
  accès au tableau thématique des rubriques issues du blog "Vivre au moyen âge"
                                                                         Retour : Le plan du site
 ◄                                                                                ▲                                                                                    ►

 MELANGES / MISCELLANEES
 - LE COUT DE LA VIE : les valeurs des monnaies
 
- TRADITIONS LOCALES :  La Fête de la Rosière
 - SPECIALITES REGIONALES :- horticoles : la rose de Provins
                                      - gastronomiques : les niflettes, les fromages de Briela soupe champenoise.
                                       - viticoles : le raisin Noa ou Noah (ou framboisie)
- LEXICOLOGIE : - Vocabulaire
                         
Le Patois briard - vocabulaire
                        
Le Patois briard - expressions
- LINGUISTIQUE   -  Polémique : l'Yonne coule à Paris et  Montereau-Fault-Yonne devrait s'appeler Montereau-Fault-Seine

A
ctualités